Gilles PAULI a 54 ans et il est le Directeur Associé au sein de SKALIS depuis la création de la société en 2008. Avec lui, nous vous proposons un point sur tous les nouveaux avantages fiscaux dont vont pouvoir profiter les travailleurs en portage salarial chez SKALIS.

Quels sont les nouveaux avantages proposés par SKALIS à ses salariés portés pour 2019 ?

Gilles PAULI : “SKALIS a ouvert des nouveaux droits sociaux à ses salariés en 2019.

Déjà en 2018, les salariés en portage salarial chez SKALIS pouvaient se faire restituer leur chiffre d’affaires de trois manières :

    • en salaire (qui doit rester le moyen principal) ;
    • en remboursement des notes de frais (sur justificatifs et dans le cadre stricte de la réglementation de l’Urssaf)
    • par les avantages sociaux  :
      • Plan Epargne Entreprise dans la limite d’un versement de 500 euros par an,
      • accès à un comité inter-entreprises permettant de bénéficier de réductions sur des prestations dans le domaine des loisirs et des voyages principalement, achats de chèques vacances (dans la limite de 480 euros par an) et achats de chèques CESU (dans la limite de 1.800 euros).

Depuis le 1er janvier 2019, les salariés en portage salarial de SKALIS peuvent verser des fonds sur un PEE dans la limite de 1.029,76 euros par an avec un abondement employeur de 300%. Ce dispositif permet d’épargner en faisant une économie de 1.460 euros/an sur les charges sociales et une réduction d’impôts. Les fonds peuvent être débloqués le jour du départ du salarié de la société.

De plus, depuis le 1er janvier 2019, les salariés en portage salarial de SKALIS peuvent également verser des fonds sur un PERCO. Dans la limite de 2.059,52 euros par an avec un abondement employeur de 300%. Ce dispositif permet d’épargner en faisant une économie de 2.920 euros /an sur les charges sociales et une réduction d’impôts. Les fonds sont déblocables le jour du départ à la retraite mais il existe aussi d’autres clauses de déblocage.

A partir du 1er juillet 2019, les salariés en portage salarial de SKALIS pourront bénéficier du mécanisme de l’intéressement qui est calculé sur la base de 10% du chiffre d’affaires. L’intéressement n’est pas soumis à cotisations sociales. Il est déclenché à partir du moment où SKALIS a atteint ses objectifs de croissance de chiffre d’affaires trimestriels. Si l’intéressement est versé sur le PEE ou le PERCO, il n’est pas imposable.”

gilles pauli directeur associé skalis

Pouvez-vous nous préciser en quoi la Loi Pacte va avoir un impact direct pour les salariés portés ?

Gilles PAULI : “La Loi PACTE a comme impact principal pour les salariés portés la suppression du forfait social sur l’Intéressement dans toutes les entreprises jusqu’à 250 salariés et sur l’Abondement dans les plans d’épargne d’entreprise (PEE) et plans d’épargne retraite collectifs (PERCO).

Le forfait social est une contribution de 20% sur les montants concernés. Le plafond individuel de la prime d’Intéressement a augmenté grâce à la Loi PACTE.
La Loi PACTE rend ainsi l’intéressement, le PEE, le PERCO beaucoup plus intéressants.

SKALIS fait bénéficier à ses salariés portés de ces nouvelles dispositions et se situe ainsi à l’avant-garde de l’innovation sociale.

Quelle restitution du chiffre d’affaire Skalis va-t-il pouvoir proposer grâce à cela ?

Gilles PAULI : “Grace à la mise en place de l’ensemble des avantages du volet social de son offre, SKALIS permet à ses salariés portés de bénéficier d’un taux de restitution du chiffre d’affaires généré allant jusqu’à 70% !

Avec SKALIS, obtenez jusqu’à 70% de votre chiffre d’affaire !

Cela n’est possible que si le salarié porté met en place l’ensemble des dispositifs. De plus, il faut que la société atteigne ses objectifs d’augmentation de chiffre d’affaires.

Le salarié porté a tout intérêt à coopter le maximum de collègues freelances pour les faire venir chez SKALIS. C’est un deal gagnant-gagnant pour tout le monde. Il pourra aussi bénéficier d’une prime de cooptation versée par SKALIS.

Avec un tel taux de restitution, on se rapproche de celui d’un micro-entrepreneur.

Ceci tout en se constituant :

  • une épargne,
  • en bénéficiant de la couverture sociale du Régime Général de Sécurité Sociale,
  • de la garantie de paiement des salaires
  • de la couverture chômage en fin de mission.”

Qu’en est-il de la mise en place du prélèvement à la source de l’impôt dans le domaine du portage salarial ?

Gilles PAULI : “Depuis le 1er janvier, le prélèvement à la source s’applique à l’ensemble des salariés des Entreprises de Portage Salarial.

Au sein de SKALIS, nous avons eu très peu de mauvaises surprises dà l’issue de la première paie avec prélèvement à la source. Les taux appliqué était bien ceux que les salariés avait connaissance sur leur espace personne du site impot.gouv

Dans le cas de SKALIS, l’exercice était facile à mettre en place. En effet, nous avons déjà des filiales au Royaume Uni et au Luxembourg où la retenue à la source de l’impôt sur le revenu existe depuis de très nombreuses années.”

Enfin, si vous souhaitez avoir d’avantage d’informations concernant le fonctionnement du portage salarial, nous vous invitons à nous contacter directement. Nos équipes se feront un plaisir de vous répondre afin de vous conseiller au mieux dans votre projet.