D’abord il a fallu choisir entre être employé, freelance ou en portage salarial. Maintenant que le choix est fait, il est temps de savoir quel type de freelance vous souhaitez être… Généraliste, spécialiste ou T-shaped ? Vous avez tendance à vous y perdre ? Pas de panique, on vous explique tout !

 

Le Freelance Généraliste ou Full-stack :

 

Le freelance Full-stack est comme son nom l’indique, un travailleur indépendant qui se veut multitâches. Sa force et sa valeur se traduisent par un large panel de compétences. L’adaptation est son crédo numéro un et il a pour habitude de passer rapidement d’une tâche à une autre voire même d’en combiner plusieurs à la fois. Bien évidemment, il faut que ces tâches correspondent à son champ de compétences et à son domaine d’expertise. Voyez cela comme une connaissance transversale qui va lui permettre d’intégrer facilement n’importe quel projet et sa connaissance globale du sujet va lui donner la possibilité de communiquer avec n’importe quelle personne dans l’équipe.

Pour être un freelance généraliste, il faut faire preuve d’une grande curiosité, d’une soif d’apprentissage ainsi qu’une certaine rigueur pour rester au fait de ce qui se passe dans l’ensemble de la mission qui nous est confiée mais également être capable de mettre à jour et renouveler sans cesse ses propres compétences et savoirs.

L’avantage est qu’en tant que généraliste, vous conservez une cible assez large ce qui vous permet d’augmenter facilement votre chiffre d’affaires en ayant une typologie de clients assez diversifiée.

En contre partie, il vous faudra reconnaître vos limites et savoir être transparent envers vos clients afin de ne pas vous avancer sur des compétences qui demandent une expertise que vous n’avez pas.

 

généraliste

Le Freelance Spécialiste :

 

Ici le freelance en question excelle sur une compétence particulière. C’est le cas le plus répandu. Le travailleur indépendant a une expertise confirmée sur un sujet, tant et si bien qu’il est considéré comme un expert dans son domaine. Les autres personnes viennent donc se référer à lui en cas de besoin.

Dans une conversation avec des non-experts, pensez à simplifier les termes techniques et autre vocabulaire spécifique à votre champs d’exécution. Même si les beaux discours et mots compliqués impressionnent, ils ont également tendance à démotiver les non-initiés.

 

Être spécialiste de son domaine est très enviable, seulement cela peut parfois se révéler limitant quand il s’agit d’évoluer au sein d’une mission ou lorsqu’il est nécessaire de communiquer avec les équipes. Pour mener à bien un projet ou une mission quelle qu’elle soit, il est important de prendre en compte la globalité de celle-ci et de pouvoir en saisir la totalité des tenants et des aboutissants. Souvent, les freelances spécialistes ne jure que par une manière de faire : la leur. Il peut donc s’avérer difficile pour les personnes qui les emploient de leur faire changer de façon de faire afin de mieux s’adapter aux besoins spécifiques.

Être un expert vous confère la confiance de vos clients. Vos tarifs sont donc assez élevés mais justifiés par votre savoir faire.

 

Le Freelance T-Shaped :

 

Le freelance T-Shaped est une combinaison du généraliste et du spécialiste. À la fois expert passionné et curieux qui sait s’adapter.

Son secret ?

Avoir une large palette de compétences basiques (la barre du T horizontale) tout en creusant en profondeur l’une d’elles (la barre verticale du T).

Ainsi vous bénéficiez à la fois des avantages du généraliste comme du spécialiste et par conséquent, vos clients en bénéficient aussi !

Le freelance T-Shaped est le parfait équilibre entre l’expertise et la curiosité. C’est ce que recherchent aujourd’hui toute entreprise, start-up ou client indépendant. Ils peuvent ainsi vous confier des missions nécessitant un plus large ensemble de compétences tout en ayant la garantie que vous connaissez et maitrisez votre sujet sur le bout des doigts. Plus d’inquiétudes non plus concernant la communication avec les équipes. En résumé, vous êtes un vrai couteau suisse !

T-shaped

Comment devenir un vrai freelance T-Shaped ?

 

  • Trouver votre expertise et creusez la !

Pas besoin d’être un expert dans plusieurs domaines. Choisissez celui pour lequel vous avez le plus d’affinités ou le plus de facilités. En général, l’un va avec l’autre. Prenez du plaisir dans ce que vous faites et les efforts fournis vous paraîtront moindres. Le temps passé à travailler vos compétences n’en sera que bien plus agréable !

 

  • Google est votre ami !

Pour développer vos compétences interdisciplinaires, soyez curieux et aller explorer les méandres d’internet ! Aujourd’hui, plus besoin de suivre des formations pour apprendre, toutes les informations sont accessibles via les moteurs de recherches. Une fois les informations récoltées, entrainez-vous, pratiquez, expérimentez… jusqu’à ce que cela devienne facile, évident, naturel.

Ça demande du temps, mais c’est un investissement que vous faites sur vous même et qui pourra vous rapporter gros !

Articles-CTA

Votre salaire en indépendant ? Demandez une simulation de salaire adaptée à votre profil et de manière totalement gratuite Simuler mon salaire maintenant !