Etape 2/7 :  Créer son site internet

Quelle stratégie commerciale pour un freelance en portage salarial ?

Dans cette série d’articles, nous vous donnons les clés pour une bonne stratégie commerciale lorsque vous êtes freelance en portage salarial. Cela passe par créer son site afin d’y stocker le contenu que vous allez diffuser.

Avant de créer son site, les réseaux sociaux professionnels pour les freelance sont incontournables.
En France :

  • l’américain LinkedIn compte 7.7 millions d’utilisateurs actifs
  • le français Viadéo compte 4.4 millions d’utilisateurs actifs

Pour aller plus loin dans la promotion de ses compétences, la création d’un site est envisageable à moindre coût.

CTA Créer son site

Créer son site internet : l’ouverture du site

Pour les consultants freelances ou indépendants, le site web permet de présenter son expertise et ses références. L’atout majeur est de pouvoir communiquer très efficacement avec les partenaires commerciaux : clients, sous-traitants et prestataires. Les solutions actuelles les moins chères et plus performantes sont 1&1 et Worpress. Pour environ 2 € par mois, il est possible d’obtenir un hébergement et un nom de domaine du type “prenom-nom.com” ou “prenom.nom.com”. Il s’agira ensuite de choisir le thème et l’arborescence.

Le thème est un site développé qu’il suffit de compléter avec du contenu rédactionnel et de l’image. L’arborescence est le classement des pages d’un site. Les informations doivent être hiérarchisées, avec pour l’essentiel les rubriques suivantes :

  • Profil
  • Expertises
  • Références
  • Formations
  • Contacts 

Publier régulièrement des articles sur son activité permet d’actualiser son site et d’attirer l’attention des clients potentiels. Créer son site est donc primordial pour y avoir son contenu qu’on pourra alors partager sur les différents réseaux sociaux.

Créer son site internet : Créer du e-commerce

Pour aller encore plus loin, les freelances peuvent générer du flux marchand sur le site internet en utilisant des plateformes e-commerce spécifiques. Dans ce choix, il convient de tenir compte des besoins mais aussi des compétences en codage. Le coût est aussi à évaluer, car les fonctionnalités supplémentaires peuvent alourdir la facture. Les plus utilisées sont les suivantes :

Le plus connu est WordPress avec une bibliothèque qui comprend des milliers de thèmes. Par contre pour l’utiliser en e-commerce, mieux vaut maîtriser le langage HTML et CSS.

Prestashop compte 200 000 boutiques en ligne, soient 50% des sites de vente en ligne en France. De nombreuses fonctionnalités peuvent être ajoutées grâce à des extensions payantes. La part de marché de Prestashop dans le monde est de 6 %.

Magento permet de créer une boutique en ligne entièrement personnalisée. Pour information, en 2011,  eBay, déjà détenteur de 49 % du capital de la plate-forme e-commerce, a acquis les 51 % restants.

 

Enfin, certaines solutions open source clé en main sont gratuites ou quasi :

  • Opencart est recommandée aux petits commerçants et aux start-ups avec cependant un nombre de fonctionnalités et la personnalisation restent limités.
  • Oscommerce est plutôt destiné à des entrepreneurs qui savent coder ou qui maîtrisent un minimum les bases.
  • ZenCart permet d’avoir une boutique en ligne très complète

 

Découvrez les autres étapes d’une bonne stratégie commercial d’un freelance en portage salarial

Etape 1/7 : Connaitre l’ inbound marketing

Etape 2/7 : Créer son site internet

Etape 3/7 : Attirer les prospects et générer du trafic

Etape 4/7 : Répondre aux problématiques des clients et les anticiper 

Etape 5/7 : Développer votre réseau : le “Lead Nurturing”

Etape  6/7 : Contacter rapidement chaque prospect 

Etape  7/7 : Comment fixer vos tarifs 

 

SKALIS, société de portage salarial, est une communauté de consultants indépendants qui mettent à profit des synergies entre chacun.

SKALIS est une société de portage agréée qui offre toutes les sécurités pour le salarié : 100% humain, 100% digital.

CTA Créer son site