Un grand imprévu lié à la vie privé peut venir impacter fortement la vie professionnelle d’une salariée : on va parler de grossesse. Un évènement très courant, la salariée bénéficie alors d’un congé maternité. Pour certaines mamans, l’arrivée d’un enfant au foyer a déclenché l’envie de se mettre à son compte (congé maternité).

La maman peut choisir alors le mode freelance en portage salarial. Être freelance quand on est jeune parent offre bien des avantages, lesquels ? Quelles sont donc les dispositions mis en  place permettant de faire valoir ce droit des femmes ?

Avantages

Être freelance quand on est jeune parent offre bien des avantages :

  • La liberté et la souplesse pour organiser son quotidien et mieux s’occuper de ses enfants.
  • Pouvoir gérer avec plus d’efficacité les tâches du quotidien.
  • Mieux concilier vie professionnelle et vie de famille permet une meilleure gestion de la fatigue.

Le portage salarial pour les jeunes parents (congé maternité)

Pour le jeune parent travailleur freelance, le portage salarial peut être une alternative très intéressante au statut de micro-entrepreneur ou d’indépendant. Le portage salarial permet en effet de sécuriser ses revenus, un atout bien séduisant quand on a charge de famille.

Le freelance en portage salarial cotise en effet au régime général de la sécurité sociale et à l’assurance chômage. Il bénéfice donc des mêmes avantages que les salariés en terme de congés maternité ou d’arrêt maladie. Et il peut prétendre à des indemnisations en cas de perte d’activité.

Les indépendants qui y ont recours apprécient également les facilités que leur offre le portage salarial dans la gestion de leurs revenus.

La société de portage salarial prend en effet en charge toute la gestion administrative de vos missions : facturation, contrat, déclaration et paiement des différentes cotisations. Elle vous permet également d’avoir des entrées d’argent régulières en vous procurant une avance sur salaire.

Le portage salarial permet donc au freelance de consacrer plus de temps à son travail et à sa vie de famille tout en lui offrant plus de sécurité dans ses revenus. Des atouts particulièrement intéressants pour conjuguer avec bonheur votre vie de freelance et de jeune parent.

Conclusion

Les parents bénéficient des mêmes droits que des salariés classiques c’est à dire le congé maternité, congé paternité, congé parental d’éducation. La prise en charge des indemnités journalières par la sécurité sociale dépend du nombre de jours cotisés avant la grossesse et du montant des rémunérations perçues.

Etre freelance en portage salarial quand on est en congé maternité est une alternative alléchante.