Le portage salarial offre un avantage très important par rapport à l’auto-entreprise : le droit aux indemnités chômage. En effet, le portage salarial permet aux entrepreneurs de bénéficier du chômage lorsqu’ils arrêtent leur activité !

Le portage salarial ouvre droit aux ASSEDIC

Cette particularité vient tout simplement du fonctionnement même du portage salarial. Via ce système, le travailleur indépendant a un statut de salarié. Du coup, comme tous les salariés, il peut bénéficier d’allocations en cas de cessation d’activité.

Une personne qui reçoit un salaire d’une société de portage se constitue naturellement des droits comme n’importe quel autre salarié. Néanmoins, il peut faire valoir ses droits aux indemnités chômage aussi bien si le salarié porté décide de rompre son lien avec la société de portage salariale que s’il s’agit de la société de portage en elle-même.

Le portage salarial ouvre en effet aux ASSEDIC pour le salarié porté tant que la société de portage est en conformité avec la loi et avec ses obligations.

De plus, il faut savoir que le porté réalise sa première mission et qui bénéficie de droits, pourra :

Peut-on conserver l’ARE en portage salarial ?

Dans le cadre d’un contrat lié à une entreprise de portage salarial, les droits à l’assurance chômage sont donc assurés et maintenus quand le lien de subordination existe entre le porté et la société de portage.

Dans ces conditions, vous pouvez donc tout à fait conserver vos Allocations d’aide au Retour à l’Emploi (ARE) versées par le pôle emploi. Une aide qui n’est donc pas réservée aux personnes souhaitant lancer une micro-entreprise. Ce n’est pas la seule aide existante si vous lancez votre activité.

Il faut néanmoins tenir compte d’une contrainte pour pouvoir réaliser ce cumul. Le montant total de votre salaire et de vos allocations (pour un mois X donné) ne doit pas être supérieur au montant du salaire initial que vous avez perdu.

Notez bien que ce cumul est possible jusqu’à épuisement de vos droits.

Voici une explication complète et simple en vidéo.
Conçue par l’Unedic, elle vous donne des informations claires sur la possibilité de cumuler la rémunération provenant d’une activité professionnelle avec les allocations chômage.

Enfin, il faut noter et vous rappeler qu’en portage salarial, vous cotisez à l’assurance chômage comme tout salarié classique. En plus d’allonger votre durée d’indemnisation pendant ce cumul allocation / salaire, vous profitez également d’un rechargement de vos droits.

Un doute, une question ou besoin de plus de précisions ?
N’hésitez pas à nous contacter, nous nous ferons un plaisir de vous accompagner dans la réflexion lié à votre projet professionnel.

 

Articles-CTA

Votre salaire en indépendant ? Demandez une simulation de salaire adaptée à votre profil et de manière totalement gratuite Simuler mon salaire maintenant !