Être freelance est un choix apportant certes de nombreux avantages, mais également de grandes responsabilités. En effet, en tant que freelance, vous êtes le seul garant du salaire que vous allez pouvoir vous verser. Il est donc primordial d’anticiper et se fixer des objectifs. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir comment calculer son salaire net en tant que freelance.

Freelance calcul salaire net : mieux comprendre

Lorsque vous travaillez en tant que freelance, le principe est totalement différent de celui d’un salarié. En effet, ce dernier va toucher mensuellement un salaire identique pour le poste qu’il occupe, en fonction de ses compétences et de son grade. Lorsque vous êtes freelance, aucun salaire ne vous est reversé. Vous êtes payé pour les services que vous offrez et vos tarifs déterminent votre chiffre d’affaires. Mais savez-vous que votre chiffre d’affaires en tant que freelance ne correspond pas à votre revenu net ? En effet, de votre chiffre d’affaires à votre salaire net, l’écart est souvent énorme, comprenant notamment la déduction de vos cotisations sociales et vos impôts. Certains freelances ont également des charges fixes telles que la location d’un local professionnel.

Votre chiffre d’affaires va vous permettre de calculer votre salaire net freelance. Ce salaire va dépendre tout simplement du tarif que vous appliquez à vos clients, moins toutes les charges mensuelles. Ainsi, c’est très simple ! Pour calculer votre salaire freelance, vous devez tout simplement ôter toutes vos charges professionnelles sur votre chiffre d’affaires brut.

N’oubliez pas que vous ne facturerez sans doute pas 210 jours par an à vos clients, vous aurez des périodes de vache maigre. Vous devez donc créer vos tarifs en sachant que vous ne travaillerez sans doute que 140-170 jours par an.

Freelance calcul salaire net : déduction des charges

Lorsque vous êtes indépendant, vous êtes seul à couvrir toutes les charges qui sont liées au fonctionnement de vos activités. Avant d’évaluer votre salaire net freelance, vous devez d’abord payer plusieurs cotisations sociales au RSI ou à l’URSSAF, en fonction du régime duquel vous dépendez.

Ces cotisations sociales sont obligatoires, mais d’autres charges peuvent également venir s’ajouter telles que vos repas, vos frais de déplacement, le matériel de fonctionnement, le loyer et autres factures, l’internet, le téléphone, le mobilier, etc.

C’est seulement après déduction de tous ces frais que vous pouvez estimer  un salaire net qui vous le verrez ne correspond plus du tout à votre chiffre d’affaires initial.

L’instabilité et le facteur aléatoire qui entourent l’estimation du de votre salaire net Freelance n’est pas négligeable. Pour avoir une plus grande stabilité au niveau de votre salaire, vous pouvez aussi opter pour une autre solution de plus en plus sécuritaire comme le portage salarial. Ce statut vous confère les avantages du salarié tout en vous permettant de rester indépendant. De même, le portage salarial vous exonère des contraintes liées au salariat et vous assure un salaire net à la hauteur de vos attentes.

Prenons un exemple : Si vous souhaitez gagner 3000€ net par mois

Vous devrez payer des cotisations, pour faire simple il est courant de considérer qu’en multipliant par deux votre salaire net vous aurez alors couvert ces charges, soit 6000€ à facturer chaque mois. Ensuite vous devez prévoir vos “congés payés” que vous allez vous constituer. Si vous souhaitez prendre 6 semaines dans l’année il vous faudra donc 4500€ net à cumuler dans l’année en supplément, soit 9000€ sur 12 mois ou encore 750€ par mois. On est donc à 6750€ par mois à facturer. A ce montant, il faut ajouter vos frais professionnels, les repas du midi, l’essence, l’abonnement téléphonique et encore votre dernier macbook pro à amortir. Ajoutez donc encore environ 350€ par mois à vos besoins de facturation. Soit 7100€ de besoin de facturation mensuel.

En prenant comme exemple que vous arriviez à facturer 170 jours de mission dans l’année, soit 14 jours par mois vous devrez donc facturer un Taux Journalier Moyen de 507€.

Et vous, sous quel statut voulez-vous réaliser un salaire net maximal avec un minimum de contraintes ?