Lorsque vous êtes à votre compte, il est important d’anticiper votre retraite en épargnant sur votre chiffre d’affaires. La retraite de l’auto-entrepreneur n’échappe pas à cette règle. Cependant, il n’est pas toujours évident de savoir comment faire. C’est pour cela que nous vous proposons de découvrir tout ce que vous devez savoir sur la cotisation retraite auto-entrepreneur.

Cotisation retraite auto entrepreneur : définition

En tant qu’auto-entrepreneur, vous exercez votre activité de manière totalement indépendante, et vous ne bénéficiez pas par conséquent de tous les avantages dont peut bénéficier un salarié. Pour cela, vous êtes le seul responsable de votre cotisation retraite auto entrepreneur. Cette dernière représente un pourcentage de vos cotisations sociales, englobant votre retraite de base, mais également votre retraite complémentaire.
New Call-to-action

Cotisation retraite auto entrepreneur : à quelle caisse payez-vous vos cotisations ?

En tant qu’auto-entrepreneur, vous allez verser votre cotisation retraite à la caisse dont vous dépendez. Si vous exercez une activité artisanale ou commerciale, vous êtes affilié au régime social des indépendants, le fameux RSI. Cependant, si vous exercez une activité libérale, c’est alors la CIPAV qui prendra en charge votre future retraite.

Votre affiliation s’effectue directement lors de votre choix d’activité professionnelle, de manière totalement automatique.

Cotisation sociale auto entrepreneur : les conditions

Vos droits à la retraite de base ainsi qu’à la retraite complémentaire vont dépendre tout simplement du chiffre d’affaires que vous réalisez sur un trimestre. En effet, il est important de savoir qu’un trimestre peut ne pas être validé pour votre retraite si vous ne réalisez pas un chiffre d’affaires minimal. Tous les auto entrepreneurs ne réalisent pas le même chiffre d’affaires bien évidemment.

Sachez que vous ne cotisez pas pour la retraite dans les cas suivants :

  • vous ne déclarez pas votre activité,
  • vous ne réalisez pas de chiffres d’affaires
  • vous ne versez pas les cotisations sociales.

Prenons pour exemple une année de cotisation retraite auto entrepreneur. Afin que vous puissiez cotiser en tant qu’activité commerciale, vous devez déclarer environ 82 200 €. Si vous faites partie du régime BIC, votre chiffre d’affaires devra être équivalent à 20 000 € environ par trimestre pour pouvoir prétendre à une retraite.

Sachez tout de même que si votre chiffre d’affaires est supérieur à ces montants, vous n’aurez que 4 trimestres de validés et non plus.

Si vous jugez qu’il est totalement injuste de cotiser sur votre chiffre d’affaires, nous sommes au regret de vous annoncer que le statut d’auto-entrepreneur n’est pas fait pour vous.

Dans tous les cas, sachez que si vous désirez obtenir des informations supplémentaires sur la cotisation retraite auto entrepreneur, vous êtes totalement en droit de contacter directement la CIPAV ou le RSI qui pourront alors vous apporter toutes les informations complémentaires. Il n’est pas toujours évident de comprendre le principe de la cotisation retraite auto entrepreneur lorsque l’on débute son activité.

New Call-to-action

Partagez ces conseils